Vertuoso, startup sélectionnée par le Village, qui propose des solutions d'assainissement des eaux pluviales.

Fondée par Benjamin Blanchard et Romain Garcin, et sélectionnée par le Village by Crédit Agricole Provence Côte d'Azur il y a quelques semaines, cette startup se donne à présent les moyens de diffuser cette nouvelle solution sur les communautés d'agglomérations et les métropoles de notre Territoire pour un bien commun.🌞

Soucieuses de l’environnement et sensibles au risque inondation, Dracénie Provence Verdon agglomération et la ville de Draguignan ont souhaité encourager le projet innovant porté par la société dracénoise Vertuoso.

L’objectif du projet est l’assainissement des eaux pluviales afin d’éviter une toxicité diffuse en collectant les déchets recueillis par les eaux de ruissellement, et ce, avant qu’ils ne rejoignent la mer.

Ce projet permet d'évaluer la plus-value environnementale des pièges à déchets et polluant, sur les enjeux écologiques des cours d'eau.

Le Principe 

Vertuoso a posé de réceptacles sur-mesure en sortie du réseau d’eaux pluviales, avant rejet dans les milieux naturels.

D’une grande capacité de stockage de 16 m3, cette une structure pérenne en acier inoxydable (de 6 m 40 par 4 m par 1 m 50 de haut) intègre également un système de surverses afin de prévenir la saturation des eaux en cas d’inondations.

Ce système a été pensé pour répondre aux différentes problématiques ciblées du territoire après étude du réseau pluvial existant.

 

 

Les enjeux

Chaque année 600 000 tonnes de plastique sont rejetées dans la mer Méditerranée.

Nous ingérons 28 grammes de plastique par mois, soit l’équivalent de 4 cartes de crédit (sources étude WWF en 2019).

Si la ville a déjà sensibilisé le grand public aux enjeux de la pollution dans les avaloirs au travers d’une campagne de communication et de la pose de pavés « ici commence la mer », elle souhaite aujourd’hui aller plus loin dans la démarche.

Ainsi, l'objectif de ces réceptacles est d’intercepter, de piéger les macros déchets présents dans le réseau pluvial (canettes, masques, bouteilles, mégots de cigarette, plastique...) et ainsi améliorer la qualité de la rivière de la Nartuby, et par effet domino celle de la mer.

Les principaux déchets

La startup Vertuoso réalise le même constat sur toutes les villes : les déchets les plus courants sont les plastiques et déchets organiques qui, en grande quantité, atrophient les milieux aquatiques.

D’autres polluants sont également très présents, notamment les particules déposées sur les routes par l’usure des voitures et les hydrocarbures, pouvant causer une pollution des nappes phréatiques.

 

L’implantation

Les réceptacles ont été installés sur le principal collecteur pluvial de la ville, et donc du plus important apport de pollution issue du lessivage des voies et surfaces imperméabilisées.

Le choix d'implantation et la configuration topographique du réseau pluvial par rapport à la rivière sont deux éléments importants dans la mise en œuvre d'un tel dispositif.

En effet, Vertuoso a développé une sécurité permanente, sans risque d'obstruction et de saturation du réseau pluvial en amont, évitant ainsi une aggravation du risque d’inondation.

 

Les analyses de l’eau

Dans le cadre de cette installation, Vertuoso procède à une analyse de la qualité de l’eau avant et après filtration.

L’analyse révèlera les principaux polluants contenus dans les déchets et permettra donc de déterminer leurs origines. Une cartographie des zones de pollution pourra ainsi être établie avec un plan d’urgence d’action à mettre en œuvre.

http://vertuoso.world/