La presse parle de la startup Vertuoso!

(Re)découvrez la startup Vertuoso à travers un article publié par Futura !

 

" Si les eaux usées sont prises en charge par des systèmes d'assainissement bien au point, les eaux pluviales dans lesquelles se retrouvent tous les déchets urbains se déversent, elles, sans filtre dans la mer. La startup Vertuoso ambitionne d'éliminer ce problème à la source, grâce à des réceptacles filtrants installés aux endroits stratégiques. Ses cofondateurs nous expliquent comment ça marche.

 

Rien qu'en Méditerranée, 600.000 tonnes de déchets plastique sont déversées chaque année dans l'océan. À cela s'ajoutent tous les autres déchets déversés dans la nature et lavés par les eaux pluviales, comme les emballages, les particules de pneus, les sables et graviers issus des chantiers, etc. Tous ces déchets sont entraînés par l'eau lorsqu'il pleut et atterrissent inexorablement dans la mer où ils génèrent une importante pollution visuelle et chimique. « Et autant les eaux usées domestiques et industrielles sont prises en charge par le réseau d'assainissement, autant ces déchets urbains ne font l'objet d'aucune mesure spéciale », explique Benjamin Blanchard, cofondateur de la start-up tricolore Vertuoso, qui a conçu un système de piège pour empêcher cette catastrophe. "

 

Retrouvez l'article de Futura Planète en intégralité ! 

Apprenez-en davantage sur la solution Vertuoso.

Nos autres actualités

 

ça va vous intéresser